Advertisement

Nouvelles

Après six mois de guerre en Ukraine, une fête nationale à haut risque

Advertisement

Après six mois de guerre en Ukraine, une fête nationale à haut risque
Written by admin

Advertisement

Image de couverture : Une femme tient le drapeau de l’Ukraine en regardant une rangée de véhicules militaires russes détruits et exposés sur la place de l’indépendance à Kiev, le 23 août 2022. David Goldman / AP

A l’occasion des six mois de ce conflit, Le Monde organise aujourd’hui deux tchats auxquels vous pourrez participer :

A 10 heures avec Vincent Tourret, de la Fondation pour la recherche stratégique, et Rémy Ourdan, journaliste au Mondesur l’état des forces militaires après six mois de guerre.

A 14 h 30 avec Emmanuel Grynszpan, journaliste au Mondeet Benoît Chareyron, ingénieur en physique nucléaire et directeur du laboratoire de la CRIIRAD (la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité), sur le cas de la centrale nucléaire de Zaporijia.

  • L’Ukraine célèbre, sous les bombes, la fête nationale de l’indépendance, mercredi, six mois jour pour jour après le début de l’invasion du pays par la Russie. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, un mis en garde contre des « provocations russes répugnantes et des frappes brutales ».
  • Les dirigeants ont continué, mardi, à condamnér l’offensive russe et rejeté par avance les référendums d’annexion que Moscou veut organiser dans les territoires occupés. Le président français, Emmanuel Macron a exhorté la communauté internationale à ne faire montre d’« aucune faiblesse, aucun esprit de compromission » face à la Russie.
  • Volodymyr Zelensky s’est engagé à restaurer la souveraineté ukrainienne en Criméeannexée par la Russie en 2014, afin de rétablir “l’ordre public mondial”.
  • Les Etats-Unis vont annoncer, mercredi, une nouvelle aide militaire d’environ 3 milliards de dollars (3 milliards d’euros selon le cours du 24 août) à l’Ukraine. Il s’agira de la plus grosse enveloppe d’aide militaire américaine depuis le début de la guerre, qui permettra à Kiev d’acquérir de nouvelles armes ou de financer des formations ou des opérations.
  • Moscou et Kiev se sont à nouveau mutuellement accusées mardi, lors d’une réunion du Conseil de sécurité, de mettre en péril la centrale nucléaire de Zaporijiatandis que le secrétariat général de l’ONU les appelait à cesser toute activité militaire autour du site.
  • Sur le terrain, depuis le retrait des forces russes des environs de Kiev, à la fin de mars, l’essentiel des combats s’est concentré dans l’Est – où Moscou a rapidement gagné du terrain avant que le front se fige – et dans le Sud – où les troupes ukrainiennes disent mener une contre-offensive, elle aussi très lente.

Retrouvez notre direct d’hier ici.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Témoignages. Le journal de deux sœurs ukrainiennes : « Avec la fête nationale, j’ai vraiment peur. Tout le monde parle de bombardements qui pourraient s’intensifier »

Reportage. En Russie, avec les sanctions économiques, « ça devient de plus en plus difficile »

Factuel. Après six mois de conflit, les Occidentaux font toujours bloc derrière Kiev

Reportage. Face à la « folie » dans leur pays, des milliers de juifs russes ont fui en Israël

Récit. Les amputés de la guerre en Ukraine

Reportage. A Przemysl, en Pologne, des psychologues venus en aide aux réfugiés ukrainiens traumatisés

Décryptages. A Kiev, de premières critiques derrière l’unité politique autour de Volodymyr Zelensky

La carte de la guerre en Ukraine, jour après jour

Advertisement

About the author

admin

Leave a Comment