Nouvelles

Au moins quatre morts dans des bombardements russes sur Kharkiv et sa région…

Au moins quatre morts dans des bombardements russes sur Kharkiv et sa région...
Written by admin
7h33 : Shalom de Hongrie

Nourriture casher, discussions religieuses, section réservée aux femmes pour nager dans le lac Balaton : Rina Jalilova, 18 ans, se sent « vraiment bien » en Hongrie, dans un camp de réfugiés ukrainiens spécialement conçu pour accueillir les Juifs pratiquants. Situé dans la station balnéaire de Balatonoszod, à 130 kilomètres au sud-ouest de Budapest, le refuge « Machne Chabad », qui accueille plusieurs centaines de personnes, est « unique en Europe » selon son instigateur, le rabbin Slomo Köves, issu du mouvement hassidique Habad-Loubavitch.

« C’est le seul qui soit destiné à ceux qui veulent respecter la coutume religieuse, les règles alimentaires de la tradition juive et vivre en communauté », explique ce religieux de 43 ans. Contacté par un rabbin en vue de trouver un lieu d’accueil « à temps pour Pessah », la Pâque juive, Slomo Köves s’est tourné vers le gouvernement du nationaliste Viktor Orban, dont il est proche.

Le Premier ministre hongrois est régulièrement accusé de flirter avec l’antisémitisme. En juillet, il a été pris à partie par le comité d’Auschwitz et le grand rabbin Robert Frölich après de virulents propos contre le « mélange des races ». Face aux critiques, il brandit une tolérance zéro pour les actes antisémites et rappelle qu’il a rénové plusieurs synagogues. Et s’il refuse d’ouvrir ses portes aux réfugiés originaires d’Afrique et du Moyen-Orient, il a rapidement accordé l’usage de ces infrastructures à Slomo Köves.

About the author

admin

Leave a Comment