Nouvelles

« Aucune bombe ne peut supprimer la liberté », déclare Volodymyr Zelensky après une nouvelle attaque meurtrière russe

« Aucune bombe ne peut supprimer la liberté », déclare Volodymyr Zelensky après une nouvelle attaque meurtrière russe
Written by admin

L’Ukraine veut un tribunal international pour juger l’agression de la Russie dès l’année prochaine

Au septième mois de la guerre, Kiev a l’intention de créer dès l’année prochaine un tribunal international afin d’y faire juger le président russe, Vladimir Poutine, et les responsables de l’invasion de l’Ukraine, a révélé à l’Agence France-Presse un haut responsable ukrainien. Ce plan en vue de la création de ce tribunal qui devra se prononcer sur le “crime d’agression” de la Russie est chapeauté par Andriy Smyrnov, directeur adjoint du cabinet présidentiel.

« C’est la seule option pour que soient tenus responsables rapidement les criminels qui ont activé la guerre contre l’Ukraine. La meilleure, la plus rapide et la plus efficace », a déclaré M. Smyrnov lors d’un entretien avec l’Agence France-Presse. Le “crime d’agression” est similaire à la notion de “crime contre la paix” utilisée lors des procès de Nuremberg et de Tokyo au sortir de la seconde guerre mondiale.

La Cour pénale internationale (CPI) a déjà commencé à enquêter sur les crimes pour lesquels elle est compétente (génocide, crime contre l’humanité et crime de guerre) mais elle ne peut se saisir des accusations de “crime d’agression” car ni Moscou ni Kiev n’ont remplacé le statut de Rome l’établissant en 2010.

« Le monde à la mémoire courte : c’est pour ça que j’aimerais que ce tribunal se mette au travail dès l’année prochaine »ajoute Andriy Smyrnov, qui se dit « prudemment optimiste ».

About the author

admin

Leave a Comment