célébrité

Ce petit garçon est presque aveugle à cause d’un jouet très populaire et adoré des enfants !

garçon
Written by admin

Les enfants ne se produisent pas toujours compte du danger. Ils jouent innocentement et c’est aux parents de faire attention à ce qu’ils restent en sécurité. On apprend aux enfants à regarder la route avant de traverser, à toujours tenir la main de ses parents, à ne pas mettre des objets dans sa bouche… Mais parfois, on ne peut empêcher un accident d’arriver. Celui du jeune garçon Jonny Marshall, par exemple, bien malins sont ceux qui pourraient le prévoir.

Le jeune garçon achète un stylo laser

Tout commence à la kermesse de l’école de la sœur de Jonny. Alors que le garçon s’amuse et découvre les différents stands, il aperçoit un jouet qui lui donne très envie. Un pointeur laser. Comme beaucoup de garçons de son âge, Jonny veut absolument ramener ce laser chez lui afin de s’amuser, seul ou avec des copains. Ses parents refusent d’abord. Mais face à l’insistance de leur garçon, et aussi car le prix est peu élevé, ils finissent par céder. Ils acceptent finalement que le garçon s’achète ce pointeur laser avec son argent de poche.

Mais une fois que le garçon avait dans ses mains le pointeur laser, il est pris d’un mauvais réflexe. Il décide de se pointer le stylo laser au niveau de ses yeux, sans doute pour voir le laser en question. Mais les conséquences sur sa vie sont immédiates et irréversibles. L’objet que tient Jonny lui brûle la rétine en seulement un quart de seconde. Le garçon perd 75% de sa vue.

La maman du garçon veut interdire l’objet à la vente

Cet accident n’aurait, logiquement, jamais dû arriver. Tout simplement en voiture, comme le rappelle le Centre de la FDA pour les dispositifs et la santé radiologique, les stylos laser de ce type fournissent en moyenne 3 à 5 milliwatts. Ils ne peuvent donc pas brûler la cornée. Mais certains objets sont parfois indiqués d’une puissance de sortie supérieure. Et ces derniers peuvent provoquer des troubles de la vue aussi grave que celui qui touche désormais le jeune garçon.

Angela Marshall, la mère de Jonny, ne veut pas en rester là. Depuis l’accident de son fils, elle se bat pour obtenir l’interdiction de ce type de jouet. Car si la majorité des objets respectent les conditions, certains passent outre et peuvent ruiner pour toujours la vie des utilisateurs. En parallèle de son combat, la mère du garçon organise des campagnes de prévention. Elle veut alerter le grand public sur les dangers des stylos laser.

Certains types de laser sont désormais interdits

Comme remarqué avec l’histoire du petit garçon, les lasers peuvent provoquer des lésions oculaires et des brûlures irréversibles de la rétine. Cela est dû à leur rayonnement et à leur puissance électromagnétique qui est extrêmement concentrée.

La puissance d’un laser dépend tout simplement de sa performance de sortie en watt (W) ou milliwatt (mW). L’Union européenne répartit les appareils lasers en sept classes : 1, 1M, 2, 2M, 3R, 3B et 4. Ces critères de classification sont faits selon la puissance et la longueur d’onde émise par l’appareil laser. Plus le chiffre est élevé, plus le risque est grand.

En effet, et ce n’est pas une légende urbaine, certains lasers sont si puissants qu’ils peuvent viser des avions qui volent à 400 m du sol. D’ailleurs, plus de 200 plaintes ont été déposées par des pilotes victimes de lasers en 2013. En outre, le triste cas du petit garçon Jonny n’est pas unique. Il y a quelques années, après une soirée au Duke’s Club à Lille, trois personnes victimes de lésions oculaires ont porté plainte.

Vous connaissez désormais les risques de ces appareils. Il est évidemment déconseillé de laisser les enfants en avoir. Cela est aussi valable pour les adultes. Pour faire en sorte que le cas de Jonny reste tristement historique et ne se banalise pas avec les années. Surtout quand on sait que les lésions oculaires provoquées sont irréversibles. Protégez vos yeux, votre rétine et votre vue. Vous pouvez vous passer d’un laser, mais pas de vos yeux.

About the author

admin

Leave a Comment