Nouvelles

DIRECT. Guerre en Ukraine : le ministre des Armées Sébastien Lecornu s’est entretenu avec son homologue russe sur la mission de l’AIEA

DIRECT.  Guerre en Ukraine : le ministre des Armées Sébastien Lecornu s'est entretenu avec son homologue russe sur la mission de l'AIEA
Written by admin

16:50

Le ministre des Armées Sébastien Lecornu s’est entretenu avec son homologue russe sur la mission de l’AIEA

L’importance de l’inspection de la centrale de Zaporijia par les représentants de l’AIEA et la volonté de leur fournir l’assistance nécessaire ont été limitées, a annoncé l’Ambassade de Russie en France.

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a présenté ses évaluations des actions des forces armées ukrainiennes qui pourraient perturber le fonctionnement sécurisé de la centrale.

16:15

Un mort dans un bombardement russe dans l’Oblast de Kharkiv

Le gouverneur Oleh Synehubov a déclaré qu’une roquette avait touché une maison dans le village de Lebiazhe, à l’est de Kharkiv. Un homme est mort, et sa femme a été légèrement blessée.

15:28

La centrale nucléaire de Zaporijia « totalement déconnectée » du réseau

« Les deux réacteurs de la centrale en fonctionnement ont été déconnectés du réseau. En conséquence, les actions des envahisseurs ont provoqué une déconnexion totale de la centrale nucléaire de Zaporijia du réseau électrique, pour la première fois de son histoire », a indiqué le groupe d’État Energoatom sur Telegram.

15:11

Emmanuel Macron a reçu Rafael Grossi, directeur général de l’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA)

Le Président de la République a souligné sa grave préoccupation sur la menace que fait peser la guerre menée par la Russie sur les installations nucléaires civiles ukrainiennes et motivé les efforts déployés par le directeur général avec l’appui de la France depuis plusieurs mois pour la sécurité et la sûreté de ces installations, a annoncé l’Elysée dans un communiqué.

14:52

« Une trève avec la Russie ne serait bénéfique ni pour l’Ukraine, ni pour l’Europe »

Le conseiller du chef du bureau du président, Mykhailo Podolyak, a déclaré à Bild que toute trève temporaire signifierait une nouvelle escalade de la partie de la Russie à l’avenir.

Il a également souligné qu’en cas de fin incomplète de la guerre, de nombreux citoyens ukrainiens ne prendront pas le risque de retourner dans leur pays avec des investissements qui ne viendront pas.

14:32

20 000 tonnes de céréales de l’Oblast de Luhansk volées par la Russie ?

Le gouverneur de l’oblast de Luhansk, Serhiy Haidai, a déclaré aujourd’hui que, selon les agriculteurs d’Agroton, une grande exploitation agricole de l’est de l’Ukraine, la récolte de tous leurs champs a été emportée en Russie .

14:01

Le président ukrainien Zelensky en ouverture de l’université de rentrée du Medef

Selon BFMTV, le président ukrainien Volodymyr Zelensky tiendra le discours d’ouverture de l’université de rentrée du Medef, ce lundi à 12h, en visioconférence.

Une prise de parole de la Première ministre Élisabeth Borne est également attendue, présentée par l’Élysée comme un « discours fort sur la sobriété et la transition énergétiques ». »

13:54

Poutine signe un décret pour augmenter les forces militaires

Vladimir Poutine a augmenté par décret la capacité des forces armées à 1,15 millions de soldats.

13:41

La Bulgarie refuse d’extrader un Russe opposé à la guerre

La cour d’appel de Varna a révisé une décision d’extradition prix début août concernant Alexey Altchin, 46 ans, un entrepreneur accusé en Russie de fraude fiscale pour un montant de 282,5 millions de roubles (4,8 millions d’euros ).

« L’instance a conclu à un risque d’aggravation de sa situation en raison de ses convictions politiques et d’une violation de ses droits au cours du procès pénal », selon les motifs publiés par la Cour d’appel bulgare dans un communiqué .

13:24

L’AIEA « proche d’un accord » avec la Russie pour la visite de la centrale nucléaire de Zaporijia

Rafael Grossi, directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), assure auprès de France 24 qu’il pourrait bientôt visiter la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia, actuellement sous contrôle russe. Plus tôt dans la journée, Grossi a rencontré le président français Emmanuel Macron à Paris.

13:00

L’ONU demande à Poutine de stopper son « attaque armée »

La Haute-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme exhorte Vladimir Poutine à mettre fin « à l’attaque armée contre l’Ukraine » et réclame la démilitarisation « immédiate » de la centrale nucléaire de Zaporijjia, plusieurs fois bombardée.

12:25

189 sirènes ont retenu mercredi, un record

Selon les médias locaux, neuf régions ukrainiennes ont été bombardées mercredi, jour de l’Indépendance et 189 sirènes d’alerte ont retenu au total à travers le pays, un record depuis le début de la guerre le 24 février.

« Le nombre de bombardements sur les villes et villages a augmenté. Au cours des dernières 24 heures, la police en a rappelé 58, largement plus que ce que nous voyons d’habitude », a déclaré Evhen Enin, vice-ministre ukrainien de l’Intérieur, sur Telegram.

12:10

Moscou affirme avoir tué « plus de 200 militaires ukrainiens »

Lors de ses frappes sur la gare de Chaplyne, Moscou affirme avoir tué des « militaires » ukrainiens. Un missile Iskander « a directement touché un train militaire dans la gare de Tchapliné, dans la région de Dnipropetrovsk, éliminant plus de 200 militaires de la réserve des Forces armées ukrainiennes » ainsi que des équipements, déclare le ministère russe de la Défense dans un communiqué .

12:06

Les responsables du bombardement de Chaplyne «devront rendre des comptes», prévient Josep Borrell

Plusieurs missiles ont frappé la gare ferroviaire et des habitations Chaplyne, un village de près de 3 000 habitants, faisant « 25 morts, dont deux enfants, et 32 ​​blessés » selon un dernier bilan fourni jeudi matin sur Telegram par l’opérateur des trains ukrainiens . « L’UE condamnée une autre attaque odieuse de la Russie contre des civils (…) Les responsables de la terreur russe à la roquette seront tenus pour responsables », écrit le chef de la diplomatie européenne sur Twitter.

11h50

Échange entre Sébastien Lecornu et Sergueï Choïgou

Sébastien Lecornu, le ministre de la défense et son homologue russe, Sergueï Choïgou, se sont entretenus au sujet de la centrale nucléaire de Zaporijia, située dans le sud de l’Ukraine. M. Choigou a livré son « évaluation des actions des forces armées ukrainiennes qui peuvent perturber le fonctionnement sûr de la centrale »écrit le ministère de la défense russe sur Telegram.

11:32

La Russie a massivement utilisé des armes à sous-munitions en Ukraine

« Les forces ukrainiennes semblent également avoir utilisé l’arme à plusieurs reprises dans le conflit en cours », selon l’organisme.

Ni la Russie ni l’Ukraine n’ont adhéré à la convention interdisant ces armes, qui a 110 États parties et 13 autres signataires.

« L’utilisation massive par la Russie en Ukraine d’armes à sous-munitions internationalement interdites démontre un mépris flagrant pour la vie humaine, les principes humanitaires, et les normes juridiques », a déclaré Mary Wareham, rédactrice du chapitre sur les politiques d ‘interdiction du rapport.

10:56

Un militant contre la torture hospitalisé après une agression

Igor Kaliapine « a été attaqué mercredi soir par un inconnu qui (…) a essayé de lui couper le visage et de l’étrangler », a déclaré le conseil consultatif pour les droits de l’homme auprès du Kremlin, dont le militant est membre.

« L’assaillant a été arrêté (…) La victime est à l’hôpital » avec une « commotion cérébrale présumée », a ajouté la même source dans un communiqué.

Igor Kaliapine est surtout connu en Russie pour avoir fondé le Comité contre la torture, une ONG qui a annoncé sa dissolution en juin dans un contexte de répression croissante. Le défenseur des droits humains a déclaré aux médias russes que l’agression s’était produite alors qu’il fêtait un anniversaire avec des proches dans une maison de campagne à l’est de Moscou.

L’une des personnes présentes, un ami d’ami affirmant être policier, « m’a subitement attaqué. Sans donner d’explication, il a dit qu’il devait me tuer, ce qu’il a essayé de faire pendant 15 à 20 minutes », at-il raconté à l’agence Ria Novosti.

10:42

L’Espagne envoie une batterie anti-aérienne et des armes à l’Ukraine

La dernière cargaison d’aide militaire de Madrid comprendra également 1 000 munitions d’artillerie de campagne, 1 000 tonnes de carburant diesel, divers véhicules blindés et 30 000 uniformes d’hiver, a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué.

« Coïncidant avec le sixième mois de la guerre en Ukraine et avec le jour de l’indépendance (de l’Ukraine), l’Espagne continue de soutenir le peuple ukrainien dans sa lutte pour défendre la paix et la liberté contre l’invasion russe », indique le communiqué.

L’Espagne formera les troupes ukrainiennes au fonctionnement de la batterie anti-aérienne et assurera également la formation du personnel de l’armée de l’air ukrainienne « dans un pays allié », ce qui n’a pas été précisé, selon le communiqué .

09:48

10,7 milliards de dollars de dommages environnementaux en Ukraine

Selon le ministère ukrainien de la protection de l’environnement et des ressources naturelles, plus de 2 000 cas de dommages à la nature ont été enregistrés depuis le 24 février pour un montant de 10,7 milliards de dollars.

09:26

Le bilan de la frappe d’une gare du centre de l’Ukraine monte à 25 morts

25 personnes, dont 2 enfants, sont mortes à la suite d’un bombardement à la gare de Chaplyne dans la région de Dnipropetrovsk, écrit le député ukrainien Oleksiy Honcharenko. « Un garçon de 11 ans est mort sous les décombres d’une maison, un enfant de 6 ans est mort lorsqu’une voiture à pris feu près de la gare. 31 personnes ont été blessées au total », écrit-il sur Twitter.

09:14

La Russie bénéficie d’une présence militaire renforcée à la centrale de Zaporijia

Selon le ministère de la Défense britannique, le 21 août 2022, des images indiquaient que la Russie maintenait une présence militaire renforcée sur le site, avec des véhicules blindés de transport de troupes déployés à moins de 60 mètres du réacteur numéro cinq.

08:46

L’Ukraine signale une attaque à la roquette russe près de Kiev

Deux roquettes russes ont touché des communautés près de Kiev, la capitale ukrainienne, dans la nuit de jeudi à jeudi, selon Oleksiy Kuleba, chef de l’administration régionale de Kyiv. « La nuit, l’ennemi a lancé une attaque à la roquette sur l’une des communautés du district de Vyshhorod. Deux coups ont été enregistrés », a déclaré Kuleba.

Aucun blessé ou destruction d’infrastructure n’a été signalé, at-il ajouté.

Kuleba a déclaré qu’une évaluation des zones devait se poursuivre et que d’autres explosions entendues par ceux qui se trouvaient dans la région provenaient de la défense aérienne ukrainienne.

08:37

Trois personnes tuées et 26 arrêtées par les forces russes à la centrale de Zaporijia assurent Kiev

L’armée russe a tué trois travailleurs de la centrale nucléaire de Zaporijiia et en arrêté 26 autres pendant son occupation de l’installation, a accusé mercredi le commissaire ukrainien du Parlement aux droits de l’homme, Dmytro Lubinets. Selon lui, les trois travailleurs ont été tués après avoir été battus ou bombardés, tandis que la Russie accuse les détenus de « transmettre des informations sur le mouvement et l’emplacement du matériel militaire russe » dans la région.

08:32

Un navire humanitaire français bientôt au départ de Marseille

Selon France Inter, un bateau un roulier spécialisé dans le transport de véhicules, sera affrété par la société CMA-CGM et partira dans les prochains jours de Marseille. Hier, lors d’un message vidéo, Emmanuel Macron avait annoncé « le départ prochain d’un convoi maritime d’aide humanitaire vers l’Ukraine ».

À bord se trouveront notamment des ambulances et des engins de chantier. Le bateau partira donc de Marseille, pour arriver en Roumanie à Constanta, sur les rives de la mer noire, après un passage par le détroit des Dardanelles puis du Bosphore sous contrôle turc. Le matériel sera alors déchargé puis envoyé vers l’Ukraine par la route. Il est attendu le 17 septembre L’opération est supervisée par la cellule de crise du Quai d’Orsay.

Une grande partie de l’aide est destinée à la reconstruction de la ville de Tchernihiv, au nord de Kiev, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière avec le Bélarus.

08:00

La France dépasse les 90 % de remplissage pour l’hiver

About the author

admin

Leave a Comment