Advertisement

Nouvelles

Espagne : le détenu autorisé à se suicider avant son procès a été euthanasié ce mardi

Advertisement

Espagne : le détenu autorisé à se suicider avant son procès a été euthanasié ce mardi
Written by admin

Advertisement

Un détenu a été autorisé par la justice à mettre fin à ses jours alors que son procès n’a pas encore eu lieu. Il a finalement été euthanasié ce mardi 23 août.

En décembre dernier, Marin Eugen Sabau, 46 ans, un agent de sécurité roumain de Tarragone, a tiré sur ses anciens collègues d’une société de sécurité avant d’être neutralisé par les policiers. Dans la fusillade, trois agents de sécurité et un policier ont été blessés. Marin Eugen Sabau a également été grièvement touché à la colonne vertébrale. Devenu paraplégique et amputé d’une jambe, le détenu n’aura pas de procèscomme le rapportait lundi L’Indépendant.

En effet, la cour constitutionnelle a confirmé une première décision de justice autorisant le suicide assisté de Marin Eugen Sabau. Une possibilité offerte par une récente loi votée par le parlement espagnol qui n’avait, cependant, pas prévu une situation dans laquelle une personne faisant l’objet d’accusations criminelles pourrait demander une assistance à mourir.

A lire aussi :
Espagne : La justice autorise le détenu à se suicider avant son procès…

Euthanasie ce mardi

Dans un premier temps, Sabau devait être euthanasié le 28 juillet. L’appel rejeté des avocats du policier blessé, qui estimaient que cette décision du tribunal de Tarragone “n’avait pas tenu compte de la souffrance des victimes ni de leur dignité”, a repoussé cette échéance à ce mardi 23 août.

L’agent de sécurité a finalement reçu l’euthanasie ce mardi dans un établissement de santé de Barcelone, comme l’indique le quotidien espagnol La Nouvelle España.

Advertisement

About the author

admin

Leave a Comment