Advertisement

célébrité

Gwyneth Paltrow : Sa fille de 18 ans fait des siennes, la police intervient

Advertisement

Gwyneth Paltrow : Sa fille de 18 ans fait des siennes, la police intervient
Written by admin

Advertisement

C’est bien connu ! Lorsque l’on a 18 ans, il est coutume d’organiser des soirées entre potes en l’absence de ses parents. Et Apple Martin, la fille de Gwyneth Paltrow et de Chris Martin âgée elle-même de 18 ans depuis mai dernier, ne dira pas le contraire.

Selon le Courrier quotidien, samedi 13 août dernier, la fille aînée de Gwyneth Paltrow a organisé une “fête tapageuse” dans le domaine de sa mère à Amagansett dans les Hamptons. Seul bémol, il y avait un peu trop de monde à cette soirée, une cinquantaine au total. Se plaindre du bruit, plusieurs voisins ont appelé la police qui est intervenue. Selon une source qui a témoigné à Page 6 : “Apple a invité trop d’amis chez sa mère, et les choses sont devenues incontrôlables. Ils provoquent la fête comme des rock stars et deviennent tellement de bruit que plusieurs voisins étaient furieux et ont appelé la police qui a arrêté la fête.” Suite à ces désagréments, la police aurait dû apporter une amende à Apple Martin. Le montant de l’amende reste encore inconnu.

“Si quelqu’un avait une contravention, ce serait de la police”

En principe, des permis sont délivrés par l’application des ordonnances de la ville d’East Hampton. Cependant, un porte-parole, qui s’est rendu dans la maison suite aux plaintes des voisins, a demandé à Page 6 : “Quand nous sommes arrivés là-bas, nous avons constaté qu’il y avait moins de 50 personnes là-bas, donc elles respectaient le code. Si quelqu’un avait une contravention, ce serait de la police.”

Cependant, ce dérapage d’un soir n’enlève rien à l’amour inconditionnel que Gwyneth Paltrow éprouve pour sa fille aînée. Elle l’a prouvé dans un message posté sur Instagram à l’occasion des 18 ans d’Apple. “Je manque de mots ce matin. Je ne pourrais pas être plus fière de la femme que tu es. Tu es tout ce dont j’aurais pu rêver et bien plus encore. Mon coeur se remplit de sentiments que je ne peux pas exprimer avec des mots (…) Je le dis tout le temps et je ne m’arrêterai jamais… selon les mots de tante Drew, je suis né le jour où tu es né. Je t’aime. Maman”, avait-elle écrit en légende d’une photo de sa fille sur Instagram. Faute avouée à moitié pardonnée.

Advertisement

About the author

admin

Leave a Comment