Nouvelles

Il saute dans la mer depuis un hélicoptère pour faire sa demande en mariage… et termine au poste

Il saute dans la mer depuis un hélicoptère pour faire sa demande en mariage… et termine au poste
Written by admin

La demande en mariage se voulait insolite. Elle était surtout illégale…

Un hélicoptère volant très bas et très près de la plage de Montgat (au nord de Barcelone) a intrigué baigneurs et vacanciers dimanche dernier. Mais il a surtout provoqué un mouvement de panique lorsqu’un homme à sauter dans la mer depuis l’hélicoptère.

Alertés, les Mossos d’Esquadra (la police catalane) ont rapidement retrouvé l’hélicoptère et son pilote pour comprendre les raisons de cette scène digne d’un film d’action.

Le pilote a rapidement tout avoué : il aidait un ami à faire sa demande en mariage insolite. Le scénario de cette demande folle n’est pas totalement établi mais, selon le site El Caso, le fiancé aurait voulu surprendre sa future femme en se jetant à l’eau après lui avoir fait sa demande.

\ud83d\udd34 @Mossos ha identificat el pilot d’aquest helicòpter (EC-KRB) que diumenge va deixar caure dos homes al mar, a Montgat, al Maresme. Era de lloguer i els que van saltar eren amics del pilot. És perillós i està interdire fer-ho. Serà enviat informe a AESA per sanció. @elcasocat pic.twitter.com/rB5mfTphTg

— Guillem Ramos-Salvat (@ramossalvat) 17 août 2022

L’histoire ne dit pas si la jeune promesse a été conquise et si elle sera bientôt mariée à qui fera, de toute façon, l’objet de poursuites.

Pas le droit de voler en hélicoptère

La police catalane a déjà mis la main sur le pilote qui devra répondre de cet acte totalement interdit et qui aurait dû a minima devoir nécessiter d’une autorisation des autorités au regard de sa dangerosité pour les “acteurs” mais aussi pour les personnes placées à proximité , dans l’eau ou sur la plage.

De plus, le pilote était en infraction. S’il possède bien une licence de vol, elle ne lui permet pas de piloter un hélicoptère. La demande en mariage insolite va donc se terminer devant la justice. L’aéroclub de Sabadell, où l’hélicoptère a été loué, a porté plainte alors qu’un rapport a été transmis à l’Agence nationale de sécurité aérienne pour d’éventuelles sanctions administratives.

About the author

admin

Leave a Comment