Nouvelles

la cité sacrée du Machu Picchu n’a pas encore révélé tous ses secrets

la cité sacrée du Machu Picchu n'a pas encore révélé tous ses secrets
Written by admin

Publié

Mis à jour


Article rédigé par

F. Lothaire, L. Raulais, A. Chaparro -France 2

France Télévisions

Dimanche 21 août, le 20 Heures de France 2 vous propose un voyage au Machu Picchu, cette cité jenca du Pérou, perchée à 2 430 mètres d’altitude.

Cachée au cœur des montagnes des Andes, c’est une prouesse architecturale, construite il y a plus de 500 ans par les Incas. On croit presque tout savoir sur la cité du Machu Picchu (Pérou), mais elle n’a pourtant pas encore révélé tous ses secrets. C’est sur sa route, au cœur de la vallée sacrée, que l’archéologue José Bastante, aidé par une équipe de chercheurs polonais, a récemment fait une découverte surprenante : un système complexe de canalisations caché dans le sol. Ces pierres n’ont pu être pourvues que grâce à un drone spécifique, équipé de faisceaux de lumière, qui ont permis de cartographier en 3D ces restes de construction.

Recouverte par la végétation pendant près de 400 ans, avant d’être révélée au monde en 1911, la cité sacrée du Machu Picchu est depuis en constante rénovation. Plus de 30 % du site serait encore enseveli sous la forêt. Ses mystères sont percés progressivement. Nouvellement, les archéologues ont élucidé l’utilité d’un bâtiment, un instrument astronomique taillé à même la pierre. Les Incas étudiaient ainsi la meilleure époque pour planter le maïs, dans les terrasses agricoles placées devant. “Ce que l’on veut, c’est connaître le plus possible les us et coutumes des habitants sous l’ère Inca. Quelle était leur relation avec la nature, avec les Dieux ?”déclare José Bastante, unrchéologue chef du sanctuaire du Machu Picchu. Le vrai trésor du Machu Picchu, ce sont les temples et les pierres qui sont en danger, en érosion constante, car piétinés quotidiennement par des milliers de touristes.

About the author

admin

Leave a Comment