Advertisement

SANTÉ

les quatre signes qui doivent alerter

Advertisement

les quatre signes qui doivent alerter
Written by admin

Advertisement

Yasmina Kattou, édité par Juliette Moreau Alvarez
modifié à

11h55, le 22 septembre 2022

L’insuffisance cardiaque touche plus d’un million de personnes en France, et fait chaque année 70.000 morts. Face à une pathologie qui progresse de plus en plus, l’Assurance maladie lance une grande campagne de sensibilisation pour apprendre aux Français à détecter les signes d’une insuffisance et éviter des formes graves.

C’est une pathologie qui devrait progresser de 25 % tous les quatre ans : l’insuffisance cardiaque touche aujourd’hui 1,5 million de Français. Un nombre qui est même sous-estimé, car les malades tardent à être déterminés. Chaque année, cette maladie fait 70.000 morts. Elle touche majoritairement les personnes de 60 ans et plus, mais son incidence s’accroît néanmoins avant 55 ans, comme dans d’autres pays européens, en raison d’habitudes de vie délétères à la santé, comme le tabagisme, la sédentarité ou encore une mauvaise alimentation.

Cette pathologie est donc loin d’être anodine et c’est la raison pour laquelle l’Assurance Maladie va lancer la semaine prochaine une grande campagne de sensibilisation, notamment avec des spots publicitaires et des vidéos diffusées chez les pharmaciens et certains médecins.

Essoufflement, fatigue, prise de poids et gonflements

Si l’insuffisance cardiaque est prise en charge assez tôt, le pire peut être arrêté car il y a des signes avant-coureurs qui doivent nous alerter. Ce sont des signes qui peuvent apparaître anodins mais qu’une personne peut subir plusieurs semaines avant un infarctus par exemple. Stéphanie Schramm est médecin responsable des maladies chroniques à l’Assurance Maladie et détaille les symptômes d’une insuffisance cardiaque : “C’est souvent confondu avec les signes du vieillissement”, explique-t-elle.

Pour reconnaître une insuffisance cardiaque, il faut être attentif à quatre signes différents : “C’est un essoufflement, un souffle court. C’est une difficulté à dormir et une prise de poids importante”, explique-t-elle. “Et puis des gonflements au niveau des pieds, au niveau des mains, ça peut être une fatigue involontaire.”

Si plusieurs de ces signes sont ressentis, le malade doit rapidement consulter un médecin pour commencer un traitement. En plus des médicaments, l’hygiène de vie est tout aussi importante Stéphanie Schramm : “Faire de l’exercice physique, ça peut être de la marche, comme aller faire ses courses. Et puis, ne pas avoir une alimentation trop salée. Parce que ça, c’est un facteur favorisant des œdèmes et du dysfonctionnement du cœur.” Grâce au repérage des symptômes et à une prise en charge rapide, des séquelles à vie sont supprimées. Chaque année en France, 200.000 personnes sont hospitalisées pour cause d’insuffisance cardiaque.

Advertisement

About the author

admin

Leave a Comment