célébrité

Qui est FN Meka, ce rappeur virtuel viré par son label quelques jours après son embauche ? – Edition du soir Ouest-France

Qui est FN Meka, ce rappeur virtuel viré par son label quelques jours après son embauche ?  - Edition du soir Ouest-France
Written by admin

Star du réseau social TikTok, FN Meka est un rappeur noir d’un nouveau genre. Créé par une intelligence artificielle, ce personnage numérique avait « signé » un contrat avec le label de musique américain Capital Records. Celui-ci l’a finalement congédié après que l’artiste virtuel a été accusé de paroles et d’actes racistes.

Sa carrière d’artiste n’aura pas duré longtemps. FN Meka, le robot rappeur virtuel, avait signé un contrat il y a dix jours avec le label de musique américain Capitol Records, propriété du groupe Universal Music… Pour finalement être congédié mercredi 24 août 2022, accusé de véhiculer des stéréotypes racistes sur les personnes noires . Explications sur la polémique autour de ce cyborg d’un nouveau genre.

Qui est FN Meka ?

FN Meka n’est donc pas une vraie personne, mais un rappeur virtuel, qui a été créé en avril 2019 grâce à l’intelligence artificielle, par le label musical américain Factory New, à partir d’une compilation de milliers de données de jeux vidéo et de réseaux sociaux, explique le site web états-unien d’informations musicales Music Business Worldwide, dans un article publié le 12 août 2022.

Plus de trois ans plus tard, le rappeur noir au visage tatoué et au style vestimentaire extravagant fait le buzz sur les réseaux sociaux. Doté de dreadlocks vertes, de dents en or et de multiples piercings, ce personnage numérique comptabilise plus de 10 millions d’abonnés sur son compte TikTok, qui le montre réalisant divers défis, se mettant en scène dans des situations absurdes ou publiant des extraits de ses chansons.

@fnmeka

Criez à mon gars DJ Five Venoms pour m’avoir laissé planter son set Rolling Loud – où dois-je jouer ensuite ?? 🤔 CLIQUEZ SUR BlO POUR PRÉSAUVEGARDER 🦾

♬ Eau de Floride – FN Meka & Gunna & Clix

« Techniquement parlant, la voix de FN Meka est celle d’un humain », ait expliqué Anthony Martini, cofondateur du label virtuel Factory New, à Music Business Worldwide, le 1euh avril 2021. « Tout le reste – de ses paroles aux accords et au tempo qui sous-tendent sa musique – est basé sur l’intelligence artificielle. »

Entre musique, technologie et jeu vidéo

Le rappeur virtuel « signe » alors un contrat avec le célèbre label de musique Capitol Records, qui est notamment de la chanteuse états-unienne Katy Perry ou de l’ex-membre des Beatles Paul McCartney. FN Meka devient ainsi le premier artiste virtuel à obtenir un contrat avec un grand label.

Le projet « se situer à l’intersection de la musique, de la technologie et de la culture du jeu vidéo », résumé Ryan Ruden, vice-président du marketing expérientiel et du développement commercial chez Capitol Music Group, cité par Music Business Worldwide. Une collaboration qui en dit long sur l’orientation du label, « qui n’est qu’un aperçu de ce qui est à venir ».

Le premier single de FN Meka sort le 12 août 2022. Intitulé Eau de Floridele morceau est une collaboration avec les rappeurs Gunna et Clix, et comptabilise aujourd’hui près de 657 000 vues sur YouTube. « Je me souviens de l’époque où je plaisantais en disant que ces nouveaux rappeurs avaient l’air d’avoir été créé dans un laboratoire par une maison de disques », remarque ironiquement un internaute en commentaire de la vidéo.

« Un amalgame de stéréotypes grossiers »

Une situation inédite, mais qui semble s’être terminée en queue de poisson. FN Meka a finalement été congédié par le label le 24 août 2022 après avoir été accusé de véhiculer des stéréotypes jugés racistes envers les Noirs. Cette décision fait suite à la publication sur le réseau social Twitter le 23 août d’un communiqué du groupe d’activistes américains Industry BlackOut, qui dénonce les paroles et les actes du rappeur : « Un amalgame de stéréotypes grossiers, de manières empruntées à des artistes noirs et qui s’inspirent de l’appropriation, sans même parler de la vulgarité des paroles. »

Le groupe pointe notamment la différence de traitement entre l’avatar et les rappeurs réels : « Gunna, un artiste noir qui figure sur une chanson avec FN Meka, est actuellement incarcéré pour avoir rappé le même type de paroles que ce robot. La différence est que votre rappeur artificiel ne sera pas inculpé de charges fédérales pour cela. »

À la suite de ces dénonciations, le groupe Capitol Records a annoncé le 24 août « rompre ses liens avec le projet FN Meka, avec effet immédiat », dans un communiqué relayé par l’Agence France-Presse : « Capitol Music présente ses excuses « à la communauté noire » pour son « absence de sensibilité ». » FN Meka conserve néanmoins son compte TikTok, dont les vidéos dépassent aujourd’hui le milliard de vues.

About the author

admin

Leave a Comment