Advertisement

célébrité

Quinté. Le Prix des Chenettes à Deauville ce samedi 27 Août 2022. – Angers Info

Advertisement

Quinté.  Le Prix des Chenettes à Deauville ce samedi 27 Août 2022. – Angers Info
Written by admin

Advertisement

Direction Deauville ce samedi 27 août 2022 pour le Tiercé-Quarté-Quinté +.Dans cette épreuve, le Prix des chenettes devra s’affronter partants. La course sera disputée sur 1900 mètres, et dotée de 55 000€.

Dans cette épreuve, Moneyman (1) est un peu barré dans la catégorie supérieure, mais il est régulier et s’est déjà bien défendu dans un gros handicap à Compiègne. Comme il a déjà bien fait la PSF de Chantilly, on peut penser que celle de Deauville ne devrait pas le déranger. Pour son retour dans les handicaps, il a un kilo de plus sur l’échelle des valeurs, mais normalement, sa place est dans les cinq premiers. Licorne (10) vient de laisser deux belles impressions par ses fins de course. Dernièrement, dans un quinté, elle a terminé de très belle manière, montrant à cette occasion qu’elle était capable de réussir à ce niveau. La PSF ne devrait pas être généralisée. A l’issue d’un bon déroulement de course, elle a sa place dans les cinq premiers. Gaylor Senora (12) s’est plutôt bien comporté dernièrement pour ses débuts à ce niveau de compétition, sans avoir une ligne droite des plus limpides . Il retrouve la PSF, qui ne devrait pas lui poser de souci. Par contre, il va devoir composer avec le 16 dans les stalles. On ne peut le négliger pour une place en fin de combinaison.

Les confidences de Geny

Alessandro Botti : Laurent de Médicis (2) est bien. Il a fait sa rentrée un peu tard, mais il revient bien. Il a désormais trois cours dans les jambes. Il a retrouvé une valeur à laquelle il s’était imposé au niveau handicap l’an passé. Je lui vois une chance.

Miroslav Rulec : Twilight (3) est une nouvelle pensionnaire à l’écurie. Elle a bien travaillé. Nous essayons dans un gros handicap. On va voir ce que cela va donner, mais c’est intéressant de tenter le coup, car je pense qu’elle est compétitive en valeur 37.

MF Pinto : Le Duc (4) n’était pas au top la dernière fois et la distance était un peu courte. On lui a donné du temps après cette course, il est vraiment très bien actuellement. En outre, comme il a gagné en terrain pénible, cette PSF assez profonde et lente va servir ses intérêts. Je pense qu’il a la qualité pour se distinguer à ce niveau. On en attend une bonne performance.

Yann Lerner : Gemmyo (5) a été castré au printemps et avait besoin de retrouver la compétition, le jour de sa rentrée. Dernièrement à Compiègne, il y avait du mieux, il a prouvé sa compétitivité à ce niveau. Le fait de retrouver la PSF ne m’inquiète pas, on espère le voir très bien courir. Sur la montante, ce ne serait pas une surprise de le voir sur le podium.

Stéphane Wattel: Ultrasound (6) a un coeur énorme et a donné le meilleur de lui-même la dernière fois. Il n’a pas trop de marge étant, pris assez haut en valeur, mais il surprend toujours dans le bon sens. J’espère qu’il sera encore dans la combinaison gagnante.

Ludovic Gadbin : Bevan (7) est un poulain qui fait toutes ses courses et qui s’est toujours bien comporté dans les handicaps. Il est resté en bonne forme et la PSF ne le dérangera pas. A l’issue d’un bon déroulement de course, je le croise capable d’entrer dans la bonne combinaison. Tôt ou tard, à cette valeur, il devrait pouvoir remporter un handicap.

François Rohaut : Amboise (8) est en progrès constants comme le prouve son ultime sortie, où elle a ouvert son palmarès. A cette valeur, je suis obligé de venir sur un gros handicap, car dans les classes 2, il y a de grosses valeurs. Dès lors, je tente ici, bien qu’elle puisse manquer d’expérience et de difficulté. Ce sera une découverte de la PSF. Cependant, elle va se présenter en bonne forme et j’espère la voir bien courir

Christophe Lotoux : Vino Bello (9) avait un très mauvais numéro à la corde dernièrement et la piste de Clairefontaine était dans un état exécrable. Donc, il ne s’est pas livré. L’avant-dernière fois, la distance était trop courte. Il revient dans un contexte plus favorable, sur une piste souple et lente, et surtout, sur une distance qui va lui correspondre. J’en assiste à une très bonne performance.

Hédi Ghabri : Red Crazy (11) a besoin de me rassurer en compétition, où il m’a un peu laissé sur ma faim. J’essaye sur la PSF. J’en attends une réhabilitation, car jugé sur ce qu’il a fait de mieux, il peut au moins se placer dans un tel lot. Sa forme ne fait aucun doute.

Christophe Ferland : Watch It (13) s’est correctement défendu dernièrement à Vichy. Depuis, il est resté en bonne forme et il devrait pouvoir bien courir sur ce tracé qu’il connaît. Baissé au poids, j’espère qu’il pourra accrocher une place.

Stéphane Wattel : Lou Man (14) est très régulier. Il est pris à son poids et on en profite. Il n’est pas loin de gagner sa course. Maintenant, c’est un attentiste, il faut que tout se passe bien dans la phase finale. On subit donc toujours un peu les aléas du parcours, raison pour laquelle il n’a pas encore gagné.

Jean Pierre Gauvin : Agoureil (15) s’est déjà très bien comporté sur la PSF, à Lyon. J’aurais évidemment préféré le voir en seconde épreuve. Ceci étant, c’est un poulain assez dur et il a un bon numéro à la corde (ndlr : il a attribué de la stalle 5). C’est un test à ce niveau. Il vient de bien se comporter à Vichy. On en saura plus après la course.

Hans-Albert Blume : Narcissus (16) sera mieux sur la PSF que sur le gazon, en tout cas je l’espère. La dernière fois, il était prêt mais a été décevant. Il est en bonne forme et sera plus concentré avec les œillères australiennes, ce coup-ci.

Une synthèse : 14-1-6-12-2-10-7-3 La synthèse de la presse :1 – 14 – 2 – 12 – 3 – 4 – 5 – 13

Équidia : 14-5-13-2-1-16-15-10
Europe1 :1-14-5-12-2-8-16-9
Le Parisien :1-2-14-8-5-10-3-7
L’Alsace :3-14-1-2-8-4-9-5
Gazon parisien : 14-1-2-3-8-5-7-6
RTL : 14-1-2-8-12-5-13-6

Advertisement

About the author

admin

Leave a Comment