Advertisement

Nouvelles

Soirées festives et dépistage de drogue : la Première ministre finlandaise tente de faire face à la polémique

Advertisement

Soirées festives et dépistage de drogue : la Première ministre finlandaise tente de faire face à la polémique
Written by admin

Advertisement

Des vidéos de la jeune dirigeante de 36 ans en train de faire la fête ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Certains l’accusent même d’avoir consommé de la drogue. Alors pour mettre fin à la polémique, la Première ministre finlandaise a accepté de faire un test de dépistage, tout en rappelant sa volonté de “rester la même personne que j’ai toujours été”.

La vidéo – dont on ne connaît pas la date de tournage – a été révélée dans la soirée du mercredi 17 août sur les réseaux sociaux. On peut y voir plusieurs personnes faire la fête, dont la Première ministre finlandaise Sanna Marin. La jeune femme de 36 ans est filmée en train de chanter et de danser en compagnie d’autres personnalités, dont l’influenceuse et photographe Janita Autio, la chanteuse Alma, mais aussi des animateurs ou un député de son parti politique.

La rumeur d’une prise de drogue

Des images qui ne sont pas du goût de l’opposition. La publication de la vidéo, son attitude est fortement critiquée depuis et la rumeur d’une prise de drogue lors de ces soirées s’est effectuée comme une traînée de poudre dans le pays. Interrogée par la presse, Sanna Marin a été contrainte de se justifier.

“Je n’ai rien à cacher. Je n’ai pas consommé de drogues et je n’ai donc pas de problème pour faire un test. Je trouve tout de même assez étrange que l’on exige cela de moi. Et je n ‘ai vu aucun autre participant à cette soirée en prendre. (…) Je compte bien rester la même personne que j’ai toujours été, et j’espère que les gens seront d’accord. Nous vivons en démocratie, et il ya des élections pour régler ce genre de débat”, a répliqué la Première ministre. Ce vendredi 19 août, elle a tout de même été contrainte de se soumettre à un test antidrogue pour tenter de stopper la polémique.

Je vous le confirme : j’ai dansé et j’ai chanté, j’en pris mes amis dans mes bras et bu de l’alcool.

Pourtant, Sanna Marin assume son style loin des classiques de la politique, qui contribue à en faire une personnalité politique aux 55% d’opinions favorables. Photographiée en boîte de nuit, en compagnie des people ou en short dans les festivals de musique, la femme politique a réaffirmé ce vendredi sa liberté d’action. “J’ai une famille, un travail et parfois un peu de temps durant lequel je profite de mes amis. (…) Et je vous le confirme : j’ai dansé et j’ai chanté, j’en pris mes amis dans mes bras et bu de l’alcool.”

Advertisement

About the author

admin

Leave a Comment