SANTÉ

Sur TikTok, le « mouth taping » ne permet pas d’améliorer sa respiration nasale, mais d’autres techniques existent

Sur TikTok, le « mouth taping » ne permet pas d'améliorer sa respiration nasale, mais d'autres techniques existent
Written by admin

Elena Shlyapnikova / Getty Images/iStockphoto Sans passer par le « mouth taping », il existe des techniques de rééducation afin d’améliorer sa respiration la nuit.

Elena Shlyapnikova / Getty Images/iStockphoto

Sans passer par le « mouth taping », il existe des techniques de rééducation afin d’améliorer sa respiration la nuit.

SOMMEIL – Attention, nouvelle astuce TikTok à ne surtout pas reproduire chez vous : le « scotcher la bouche ». Des utilisateurs ont décidé de se scotcher la bouche pour favoriser la respiration nasale pendant la nuit. Mais comme vous pouvez vous en douter, cette pratique ne marche pas forcément et peut même être dangereuse.

La respiration nasale n’est pas recherchée par hasard. « Elle réchauffe et humidifie l’air qui va dans les poumons. Il y a tout un tas de défenses immunitaires dans les fosses nasales qui filtrent les germes »selon le Docteur Marc Rey, neurologue spécialiste du sommeil et président de l’Institut national du sommeil et de la vigilance, contacté par Le HuffPost. Elle permet une meilleure hygiène dentaire, évite la bouche sèche ou les ronflements.

Selon lui, le « scotcher la bouche » n’est réalisable que si « sur une respiration nasale correcte. » Problème : ceux qui sont tentés par la pratique ont justement du mal à respirer par le nez. « Vous pouvez vous étouffer pendant la nuit et vous réveiller en sursaut, avec une certaine angoisse, le temps d’arracher le scotch et de reprendre votre respiration. Votre sommeil sera fragmenté »explique-t-il.

Plus grave, la répétition de cette pratique peut entraîner « Une hypoxie, c’est-à-dire une chute du taux d’oxygène dans le sang. Les risques cardiovasculaires vont augmenter. » En clair, le « scotcher la bouche », si vous avez du mal à respirer par le nez, revient presque à se créer une apnée du sommeil. Pas l’idéal quand on cherche à mieux respirer pendant la nuit.

D’autres astuces existent

En 2021, c’est pourtant un dentiste américain, le Docteur Mark Burhenne, qui recommandait la pratique sur le site Mind Body Green. Mais d’autres astuces plus sûres existent. « Il y a des techniques de rééducation, avec un ORL ou un chirurgien-dentiste »détaille le neurologue avant de continuer : « Des kinésithérapeutes se forment à cette rééducation. Ils vous ont entraîné à faire des mouvements avec la bouche, à écarter les ailes nasales… Il y a un ensemble musculaire qu’il faut faire fonctionner de façon correcte. »

Si vous souffrez d’apnée du sommeil – syndrome dû à des épisodes répétés d’obstruction des conduits respiratoires de l’arrière-gorge, il est recommandé de consulter. « Surtout chez les enfants »recommande le docteur Rey.

Il existe aussi tout un panel de petits exercices à faire à la maison si vous voulez arrêter de ronfler ou améliorer votre hygiène buccale. « Les footballeurs se mettent en place des petits objets qui écartent les narines. Il faut les dilater pour qu’elles soient ouvertes au maximum », révèle le neurologue. Michel Cymes recommandait en 2020 dans un article pour RTL de se laver le nez avec un jet d’eau salé avant d’aller au lit. Mieux vaut éviter de dormir sur le dos car cela favorise la respiration buccale. Aérer sa chambre une fois par jour permet aussi de purifier l’air.

À voir également sur Le HuffPost : Les Américaines se ruent vers la Biafine et l’utilisent comme crème hydratante

About the author

admin

Leave a Comment