SANTÉ

Top 9 des questions qu’on se pose sur Alzheimer, une maladie effrayante

Top 9 des questions qu'on se pose sur Alzheimer, une maladie effrayante
Written by admin

De manière assez générale on peut s’accorder pour dire que vieillir n’est pas toujours agréable, l’âge arrive avec son lot de changements sur le corps et l’esprit qui peut s’avérer plus ou moins graves et regrettables comme on pouvait vous le montrerez avec les parties du corps qui vieillissent le plus vite. La maladie d’Alzheimer peut faire partie de ces choses qui arrivent à un âge avancé et on va en parler un peu en essayant d’expliquer de manière très sommaire en quoi consiste cette maladie, parce qu’elle est encore souvent incomprise aujourd’hui .

1. C’est quoi la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est une maladie qui touche le cerveau et qui est neurodégénérative, ce qui veut dire qu’elle continue d’évoluer parfois sans que s’en aperçoive la personne concernée et puisse empirer plus ou moins rapidement. Elle attaque certaines zones du cerveau et provoque une perte de plusieurs de ses fonctions de manière complètement irréversible.

2. Ça a été découvert quand ?

C’est le psychiatre allemand Alois Alzheimer qui a « découvert » ou plutôt identifié en 1907 chez l’une de ses patientes la maladie à laquelle il a donné son nom. En partant de l’étude menée par le médecin sur cette patiente on a continué de surveiller d’autres cas pour documenter la maladie jusqu’à aujourd’hui.

3. Quels sont les symptômes ?

Sur la classe l’évolution de la maladie en trois stades :

– Premier stade (léger) : La mémoire à court et à long terme est touchée de manière assez succincte, ce qui se traduit chez la personne malade par des oublis passagers (direction, nom, souvenir précis récent).

– Deuxième stade (modéré) : L’hippocampe du cerveau continue d’être touché et le malade commence à avoir des signes plus avancés de la maladie qui touche sa mémoire mais aussi son langage et son comportement. À ce stade, le patient peut nécessiter une aide pour gérer des tâches ménagères car il perd en autonomie rapidement.

– Troisième stade (sévère) : La mémoire est complètement altérée, la plupart des événements récents ne sont plus enregistrés mais la personne peut également souffrir de démence et ne peut plus du tout s’occuper d’elle même. Une assistance quasi omniprésente est requise. D’autre part les déplacements sont voire difficiles impossibles et la mobilité est réduite, ce qui provoque des troubles physiques de plus en plus graves.

4. Ça touche combien de personnes ?

On recense près de 55 millions de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer dans le monde (45 millions en 2015) et on estime que d’ici 2030, 78 millions de personnes concernées par la maladie et 139 millions en 2050. Le nombre de cas augmente donc significativement, ce qu’on met en lien avec l’augmentation moyenne de la durée de vie.

5. Est-ce que ça se soigne ?

On peut atténuer certains symptômes de la maladie avec des traitements mais il n’existe aucun moyen de la soigner ou de l’arrêter. La malade étant dégénérative, le malade ne peut malheureusement pas récupérer les facultés perdues et il n’y a aucun moyen de repasser à un stade moins avancé lorsqu’il a atteint un nouveau palier dans la maladie.

6. Il y a des choses qui peuvent provoquer la maladie ?

Généralement l’âge avancé d’une personne est un terrain pouvant provoquer Alzheimer mais d’autres causes sont étudiées : les maladies cardiovasculaires, le diabète, un taux élevé de choléstérol, une utilisation trop prononcée d’anxiolytiques, la dépression, une exposition importante au mercure ou à l’aluminium… Les chercheurs tentent de définir les choses qui pourraient favoriser l’arrivée de la maladie et son évolution mais les causes semblent être extrêmement nombreuses.

7. Est-ce que cela touche uniquement les personnes âgées ?

Non. La maladie d’Alzheimer touche en énorme majorité des personnes âgées parce que près de 95 % des malades ont plus de 65 ans, cependant elle peut se propager de manière précoce, ce qui touche 4 à 5 % des malades sans réelle limite d’âge .

8. Est-ce que la maladie est mortelle ?

À part s’il y a un accident provoqué par l’inattention ou la démence du malade, on ne meurt pas réellement de la maladie d’Alzheimer. C’est généralement à cause des troubles physiques provoqués par la maladie que les patients en meurent. Certains développent des esquarres ou des infections à cause du manque de mouvement, d’autres des pneumonies (l’une des causes les plus avérées de décès) à cause de la difficulté à déglutir.

9. Est-ce qu’il y a une espérance de vie moyenne des personnes atteintes ?

Selon la rapidité de l’évolution de la maladie, la prise en charge et la gravité des symptômes l’espérance de vie de quelqu’un qui déclare Alzheimer varie entre 8 à 12 ans, mais cela peut évidemment être plus et doit également être calculé en fonction de l’âge de la personne au moment où elle développe la maladie mais également si elle est déjà atteinte d’autres troubles ou maladies.

About the author

admin

Leave a Comment