Advertisement

célébrité

Vaimalama Chaves s’en prend violemment à la production de «Fort Boyard»

Advertisement

Vaimalama Chaves s'en prend violemment à la production de «Fort Boyard»
Written by admin

Advertisement

VIDÉO – Samedi soir, dans le dernier épisode du jeu d’aventures de France 2, Miss France 2019 n’est pas parvenue à surmonter sa peur des araignées et a ainsi refusé de participer à une épreuve.

«Se dépasser, je veux bien mais à chacun nos propres limites.» Sur Instagram, Vaimalama Chaves revient sur sa quatrième participation à « Fort Boyard » diffusée samedi soir sur France 2. Lors de cette soirée, elle a refusé de tenter l’épreuve de la Maison de poupées dans le mais de récupérer un indice du mot -code de la salle du trésor.

Avant même qu’Olivier Minne ne lui présente l’épreuve, Miss Tahiti 2018 et Miss France 2019 a d’emblée dit non. «Le choix n’est pas cornélien, c’est non», at-elle répliqué, la mine fermée et les bras croisés. «Ce n’est pas mon problème. C’est mort», une renchéri la jeune femme de 27 ans qui est en fait arachnophobe.

«Les araignées, je n’ai même pas envie d’essayer, je ne veux pas savoir. Plus elles sont loin et mieux je me porte», avait-elle prévenu lors des interviews face caméra et diffusées quelques secondes plus tôt. Caroline Margeridon sera finalement choisie pour la remplacer dans l’épreuve. Une bonne stratégie puisque l’acheteuse d'”Affaire conclue” repartira avec le précieux sésame.

Deux jours après la diffusion de l’émission qui lui a valu des critiques sur les réseaux sociaux, Vaimalama Chaves explique son comportement auprès d’un internaute qui lui a demandé pourquoi elle n’est pas parvenue à vaincre sa peur. «Tout simplement parce que j’avais dit auparavant que je n’irai pas aux araignées. C’était ma seule condition à ma participation», écrit l’ancienne reine de beauté dans cet échange privé qu’elle a décidé de rendre public en histoire ce mardi.

« C’était du chantage »

Vaimalama Chaves

«Ils ont tenté de me forcer pour que je cède mais non, c’est non. C’est aussi du consentement, estime-t-elle. Et me convaincre d’y aller par la pression médiatique qu’apporterait cette émission était du chantage. Je déteste ça alors mon non est resté non», souligne-t-elle encore. Et d’assurer n’avoir qu’une parole et «si c’est vrai dans la vraie vie, c’est aussi vrai à la télé», conclu-elle.

Lors de ses dernières participations à «Fort Boyard», Vaimalama Chaves n’avait pas été directement confrontée aux araignées, seulement aux scorpions du Train fantôme en 2020 (qu’elle a d’ailleurs gagné), et aux serpents des Cachots abandonnés en 2021 .

Advertisement

About the author

admin

Leave a Comment